Les stages et formations en auto-école

auto-école

Dans cet établissement, on dispense des apprentissages complets aux usagers ou futurs usagers de la route. Pour une pratique responsable de la conduite automobile, des savoirs théoriques et concrets sont enseignés dans l’école et sur la route. Zoom sur ces différents services !

Connaître les caractéristiques du code

L’examen du Code de la Route vérifie les connaissances des apprentis conducteurs en termes de réglementation et de sécurité au moyen de questionnaires à choix multiples. Cette épreuve de contrôle dure 40 minutes. Pour s’y préparer, la plupart des auto-écoles proposent des stages intensifs de quelques jours seulement. Ce procédé permet aux candidats de se présenter plus rapidement à l’examen du Code. Ce dernier concerne à la fois de futurs jeunes conducteurs et des personnes au permis invalidé ou annulé. Lors de ces stages accélérés de trois jours, des moniteurs professionnels familiarisent les élèves avec les notions à maîtriser quand on est usager de la route.

Autres stages et formations en auto-école

Il existe différentes façons de passer son permis, on peut opter pour :

  • une formule classique
  • une formation accélérée
  • une formation en conduite accompagnée. Après une initiation en auto-école, un futur conducteur peut prendre le volant sous la férule d’un conducteur expérimenté.

Même pour les titulaires du permis de conduire, des stages de conduite existent, pour consolider ses compétences ou bien en acquérir de nouvelles. On peut ainsi évaluer son propre niveau, se former pour mieux maîtriser son véhicule et se remettre à niveau quel que soit son âge. Des stages sont également organisés pour les conducteurs qui ont perdu des points sur leur permis.

Tests psychotechniques et récupération de points

Un conducteur dont le permis n’a été ni suspendu ni annulé mais qui souhaite récupérer des points perdus suite à une infraction routière peut aussi retourner à l’auto-école. Ce type d’établissement organise en effet des stages de récupération de points. Lors de ces séances, les personnes concernées sont sensibilisées aux causes et aux implications des accidents de la route. Ce stage de sensibilisation ne peut être suivi qu’une seule fois par an mais s’applique éventuellement à tous les genres de permis.

Il existe également des tests psychotechniques pour mesurer les capacités psychomotrices des conducteurs.

Pour l’une ou l’autre de ces activités, vous pouvez avoir besoin de vous (ré)inscrire dans une auto-école. Afin de comparer leurs prestations, n’hésitez pas à en contacter plusieurs. A cet effet, consultez l’annuaire de notre site qui répertorie tous les professionnels du secteur.

Pour en savoir plus

Articles en relation