Peut-on changer d’auto-école ?

Peut-on changer d'auto-école ?

Vous êtes inscrit dans une auto-école et vous avez envie d’en changer ? C’est possible et vous en avez parfaitement le droit, votre dossier de permis de conduire étant votre propriété. Dans quels cas changer d’auto-école, quelles sont les démarches et comment trouver un autre établissement ?

Comment quitter son auto-école ?

Vous n’avez pas besoin de justifier les raisons qui vous poussent à changer d’auto-école. Vous pourriez avoir envie de changer si l’auto-école ne bénéficie pas d’une bonne réputation (taux de réussite, sérieux, ponctualité, etc.) ou encore si la formation dispensée n’est pas à la hauteur de vos souhaits. En revanche, dans certains cas, le changement peut s’imposer à vous. C’est le cas par exemple si vous déménagez, ou si l’auto-école ferme définitivement (cela arrive en cas de liquidation judiciaire et les élèves en sont rarement informés à l’avance …).

L’auto-école ne peut pas refuser de vous donner votre dossier. Toutefois, certaines se protègent des résiliations en insérant dans leur modèle de contrat une clause de résiliation. Cette clause prévoit des pénalités si vous deviez résilier le contrat de manière anticipée.
Sachez que si vous avez payé votre forfait à l’avance, la somme ne sera pas remboursable. Il faut donc épuiser le forfait avant la résiliation envisagée.

Pour récupérer son dossier, c’est à dire le Cerfa « Permis de conduire », il suffit simplement de le demander à l’auto-école. Il est impossible de s’inscrire à une autre auto-école sans ce formulaire, car il contient déjà votre numéro de permis, numéro unique, attribué par la Préfecture lors de votre inscription.

Comment trouver une nouvelle auto-école ?

Si en théorie il doit être aisé de trouver une nouvelle auto-école, en pratique c’est plus difficile, car cela a un coût.
Pour la recherche, il suffit de téléphoner ou de vous présenter dans les auto-écoles et demander si elles acceptent de nouveaux élèves « transférés ». Le terme « transféré » est souvent problématique, car les écoles gardent les places pour les nouveaux élèves, qui prennent en général un forfait complet code + conduite. Un élève « novice » est en effet plus rentable pour les auto-écoles, car l’élève transféré a souvent déjà validé son code ailleurs.

Pour palier ce manque à gagner, le nouvel établissement vous réclamera des frais de transfert, (rares sont celles qui n’en demandent pas). Outre ces frais de transfert, qui peuvent varier entre 100 et 300 € environ, vous devrez payer des frais d’inscription, votre formule (forfait code + conduite ou forfait conduite simple, ou encore des heures à l’unité) et les frais de passage à l’examen. De plus, la nouvelle auto-école doit évaluer votre niveau. Cette évaluation peut se faire dans le cadre d’une ou deux heures de conduite, qui sont à régler en dehors du forfait qui sera choisi.

En réalité, si changer d’auto-école est un droit, il n’est pas sans coût. Renseignez-vous avant d’entamer les démarches et le coût final que cela représente.

Pour aller plus loin :

Articles en relation